Défi « Mets du BLEU sur ta PAL »

Pour les mois de juillet et d’août, j’avais envie d’un défi qui me donnerait la motivation nécessaire pour continuer de lire. Je me suis rendu compte dans les dernières années que l’été demeure une période difficile de ce côté-là pour moi. On dirait que je ne trouve jamais rien qui me tente ou qui s’agence avec mon humeur du moment. De plus, il y a toujours mille et une activités qui m’intéressent davantage et qui grugent mon temps de lecture. Cette année, avec les conditions spéciales causées par la pandémie, je crois que je me promènerai un peu moins et que ce sera ainsi un bon moment pour me motiver à lire un peu plus. Lorsque j’ai vu le défi estival « Mets du bleu sur ta PAL » lancé par la booktubeuse MAPS – Booktube, j’ai sauté sur l’occasion pour me concocter une belle petite liste de lectures qui m’enchantent beaucoup. Le petit plus, c’est qu’il s’agit d’un défi pour lire le talent d’ici et encourager, une fois de plus, l’économie locale!

LES DÉTAILS DU DÉFI BLEU

Premièrement, il y a 10 catégories au défi et, fait amusant, chacune d’entre elles est liée à une expression québécoise. L’objectif est donc de choisir un livre qui correspond au critère de chaque catégorie. Au bout du compte, je devrai lire 10 livres… à moins de prendre en compte un petit tour de passe-passe que MAPS a eu la gentillesse d’inclure dans son défi. Vous verrez ce dont je veux parler plus loin! Deuxièmement, il n’y a pas d’ordre dans lequel il faut lire les livres. J’ai donc eu la brillante idée, mais pas originale du tout, de mettre un peu de piquant et de laisser le hasard choisir l’ordre de mes lectures. Sur Instagram, je pigerai en « story » les livres au fur et à mesure. Suivez-moi sur Instagram pour voir cela (et bien d’autres choses)! Enfin, MAPS n’a pas donné de limite pour accomplir ce défi. Alors, de mon côté, je me lancerai à partir du 1er juillet jusqu’au 31 août. Il faut quand même que je m’accorde une chance : lire 10 livres en une trentaine de jours n’aurait pas possible pour moi. Deux mois me semblent plus réalistes, mais tout de même un défi.

MA LISTE DE LIVRES BLEUS

Bien dans mes vieilles chaussettes

Pour cette catégorie, il s’agit de lire une auteure ou un auteur que j’ai déjà lu. J’ai choisi Larry Tremblay avec qui je ne peux pas me tromper. Ce livre m’a l’air tellement palpitant!

Le Deuxième mari, TREMBLAY, LARRY © ALTO 2019 Le Deuxième mari, TREMBLAY, LARRY © ALTO 2019

Avoir des papillons dans le ventre

Ici, il faut lire une auteure ou un auteur que je n’ai jamais lu. Pour cela, j’ai choisi Dany Laferrière. J’ai acheté son livre il y a quelques semaines dans le but de m’instruire davantage sur le quotidien des personnes noires; il est plus que temps de le découvrir!

Tout ce qu'on ne te dira pas, Mongo, LAFERRIÈRE, DANY © MEMOIRE D'ENCRIER 2015 Tout ce qu’on ne te dira pas, Mongo, LAFERRIÈRE, DANY © MEMOIRE D’ENCRIER 2015

Avoir un coup de foudre

Cette expression est tellement bien choisie pour le critère « choisir un livre pour sa couverture »! Je ne peux tout simplement pas passer à côté de Reine de miel de Simon Paradis sans me sentir interpelée par sa couverture qui respire l’été.

Reine de miel, PARADIS, SIMON © MARCHAND DE FEUILLES 2018 Reine de miel, PARADIS, SIMON © MARCHAND DE FEUILLES 2018

Attache ta tuque avec de la broche

Ici, il s’agit de lire un livre de moins de 200 pages. Plusieurs livres de ma pile à lire de ce défi auraient pu entrer ici, mais j’ai opté pour Kuessipan de Naomi Fontaine, le plus court de tous avec seulement 113 pages.

Kuessipan, FONTAINE, NAOMI © MEMOIRE D'ENCRIER 2011 Kuessipan, FONTAINE, NAOMI © MEMOIRE D’ENCRIER 2011

Parler à travers son chapeau

Pour cette catégorie, je devais choisir un livre que je ne crois pas aimer. C’est délicat, mais il est vrai que je possède plusieurs livres de ce genre dans ma bibliothèque puisque j’amasse tous les ouvrages qu’on m’offre généreusement ou presque. Cela me permet de m’aventurer hors de ma zone de confort à moindre coût. J’ai donc décidé d’essayer L’amante de Molière de Christiane Duquette (un don de ma mère) qui me semble une romance… À suivre!

L'Amante de Molière, DUQUETTE, CHRISTIANE © LES EDITEURS REUNIS 2017 L’Amante de Molière, DUQUETTE, CHRISTIANE © LES EDITEURS REUNIS 2017

Tire-toi une bûche

À l’inverse de la catégorie précédente, il suffit de choisir un livre que je sais que je vais aimer, un livre réconfortant. J’ai donc décidé d’effectuer une relecture de la pièce de théâtre Le Banc de Marie Laberge qui m’avait bien plu dans mon cours de littérature au cégep, mais dont je ne me souviens plus du tout!

Le Banc, LABERGE, MARIE © BOREAL 1994 Le Banc, LABERGE, MARIE © BOREAL 1994

Se faire passer un sapin

Ici, il faut lire un livre québécois de plus de 500 pages, ce que j’ai très peu dans ma bibliothèque. Le seul qui correspond à ce critère, c’est La route du lilas d’Éric Dupond avec 590 pages.

La Route du lilas, DUPONT, ÉRIC © MARCHAND DE FEUILLES 2018 La Route du lilas, DUPONT, ÉRIC © MARCHAND DE FEUILLES 2018

Niaise pas avec la puck

Pour cette catégorie, il n’y avait aucun critère particulier. Il s’agit d’inclure un livre de mon choix au défi. Pour ma part, j’ai ajouté le court roman Vi de Kim Thúy, qui m’attire depuis trop longtemps.

Vi, THUY, KIM © STANKE 2019 Vi, THUY, KIM © STANKE 2019

Calme-toi le pompon

Ah! C’est ici que le tour de passe-passe survient. Il s’agit de retirer une catégorie! Pour ma part, j’ai décidé d’enlever « se faire passer un sapin » tout simplement parce que j’ai lu plusieurs briques cet hiver et que j’ai envie de lire de plus petits livres cet été. Je crois que cela va me permettre d’être plus motivée si mon rythme de lecture garde une certaine rapidité. Reste que j’ai tout de même très hâte de me plonger dans La Route du lilas. Peut-être au printemps prochain?

C’est broche à foin

Enfin, il fallait compter 5 livres à partir de la fin de sa bibliothèque et inclure le livre sur lequel on tombait au défi. Pour ma part, j’ai ajouté un critère supplémentaire en allant dans la bibliothèque de mon copain! Je suis tombée sur Les Millionnaires ne sont pas ceux que vous croyez de Nicolas Bérubé. Vous voyez qu’on ne lit pas du tout le même genre de truc…

Les Millionnaires ne sont pas ceux que vous croyez, BÉRUBÉ, NICOLAS © LA PRESSE 2019 Les Millionnaires ne sont pas ceux que vous croyez, BÉRUBÉ, NICOLAS © LA PRESSE 2019

C’est ce qui complète ma PAL (pile à lire) bleue pour l’été! Je trouve ce défi particulièrement inspirant. En plus, cela fera de la place sur les rayons de ma bibliothèque pour mes achats de la journée nationale « le 12 août, j’achète un livre québécois »… pas bête du tout!

Quels livres québécois lirez-vous cet été?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s