La guerre des arts – Francis Desharnais

J’achète et lis très peu de bandes dessinées, parce que je trouve que l’expérience de lecture est éphémère. C’est le genre de livre que je lis d’une traite et que je ne relirai probablement jamais… Pourtant, j’aime beaucoup me plonger dans l’univers des BD! Ça fait du bien de temps à autre de sortir de mes habitudes. C’est pourquoi lorsqu’un ami m’a proposé de me prêter La guerre des arts de Francis Desharnais, j’ai accepté avec grand plaisir et intérêt.

La Guerre des arts, DESHARNAIS, FRANCIS © EDITIONS POW POW 2014
La Guerre des arts, DESHARNAIS, FRANCIS © EDITIONS POW POW 2014

L’HISTOIRE EN BREF

Le peuple extraterrestre Isayhellos est en guerre contre son redoutable ennemi, le peuple Yousaygoodbyes. Cette guerre artistique tue les âmes par la beauté plutôt que les corps par les armes conventionnelles. Pour gagner la guerre, les Isayhellos envahissent la Terre et emmènent tous ses artistes, des designers d’îlots de cuisine à la plus grande chanteuse de la planète… Les Terriens doivent maintenant se débrouiller sans eux et sont contraints à écouter en boucles les vieux hits d’un certain groupe de musique des années 70.

MON AVIS EN QUELQUES POINTS

  • J’ai toujours vu les artistes comme des êtres pacifiques. Comme le disait un des personnages artistes enlevés dans l’histoire : « Associer l’art à l’acte le plus barbare, sauvage, horrible jamais imaginé, c’est très contre nature. » C’est ce qui rend la bande dessinée digne d’intérêt, puisqu’elle joue sur la surprise, l’inattendu. Juste en lisant le titre, on ne peut s’empêcher de se questionner sur le contenu du livre!
  • Je suis étonnée de l’efficacité d’illustrations aussi simples. Premièrement, la BD repose uniquement sur 10 dessins qui sont répétés autant de fois que nécessaire pour le déroulement de l’histoire. Deuxièmement, les illustrations, en noir et blanc, sont faites de lignes nettes et précises. Malgré leur simplicité, elles ne manquent pas de profondeur. Enfin, elles ne montrent que des lieux, aucun personnage. Je n’avais jamais rien vu de tel, mais c’est original et ça fonctionne, car je ne me suis pas ennuyée.
  • Si rien aux premiers abords ne semble sérieux, la réflexion derrière l’est bel et bien. Quelle place donnons-nous à l’art dans la société contemporaine? Bien peu j’en ai peur. Souvent dévalorisée, la culture passe presque inaperçue dans notre quotidien. Je trouve que l’humour employé, truffé de références culturelles populaires, pour parler de cet enjeu est un instrument formidable puisqu’il fait passer le message en douceur aux personnes non converties. Et pour celles qui le sont, cette lecture sucrée fait un petit baume sur le cœur.

MES CITATIONS FAVORITES

« Nous venons en paix vous demander un service. Bien qu’étant très évoluée, notre société se meurt. Pas une mort physique, non, mais une mort artistique. Nous avons perdu notre créativité. » (p.14)

« Il est vrai que nous souhaitons apprendre de vous l’art de la création artistique. […] Vous devrez mettre votre savoir-faire à notre service et nous défendre de nos ennemis […] à coups d’allégories, d’entrechats et de fortissimos! » (p.39)

MA NOTE (/5)

Ma note en morceaux de chocolatMa note en morceaux de chocolatMa note en morceaux de chocolatMa note en morceaux de chocolat

ACHAT EN LIGNE

En toute transparence, grâce à ce lien sécurisé fourni par Les Libraires, la coopérative des librairies indépendantes du Québec, un pourcentage de votre achat me sera remis. Je me chargerai de verser l’argent à un organisme en soutien à la culture au Québec.  Merci de votre soutien!

Cliquez ici pour voir les détails du livre sur le site Les Libraires

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s