Un ange cornu avec des ailes de tôle – Michel Tremblay

Suis-je la seule à trouver inacceptable de ne pas faire lire de Michel Tremblay aux jeunes durant leur parcours scolaire? Personnellement, en 18 ans de scolarité, je me souviens tout au plus d’une trentaine de minutes consacrée à son œuvre dans un cours de littérature québécoise au cégep. Pourtant, il s’agit d’un des écrivains et dramaturges québécois des plus prolifiques, des plus talentueux et des plus connus à travers le monde! Je n’en reviens pas d’avoir dû le découvrir seule… et il m’en reste encore beaucoup à lire! J’ai d’abord commencé mon éducation avec la pièce Les Belles-Sœurs qui est l’un de ses plus grands succès. Après, on m’a beaucoup recommandé Un ange cornu avec des ailes de tôles que j’ai trouvé usagé et à très bon prix lors de la foire du livre du club Rotary l’automne dernier. Je ne m’attendais pas du tout à ce « coup de cœur » littéraire!

 

Un ange cornu avec des ailes de tôle, TREMBLAY, MICHEL © LEMEAC 2011

 

L’HISTOIRE EN BREF

C’est un retour dans les années 1950-1960 à Montréal que nous propose Michel Tremblay afin de découvrir ses souvenirs de lecteur les plus marquants qui ont forgé l’écrivain que nous connaissons aujourd’hui. Chaque chapitre porte le titre d’un livre et rapporte une anecdote autobiographique qui lui est rattachée, remettant ainsi en contexte son enfance et son adolescence parmi une famille aimante et attachante. Ayant toujours vu sa grand-mère, sa mère et son frère lire, il est tout naturel de le voir plonger dans ce monde dès son plus jeune âge en passant par la Comtesse de Ségur à Antoine de Saint-Exupéry, par Gabrielle Roy à Victor Hugo, jusqu’à la concrétisation de son rêve : la parution de son premier livre.

 

MON AVIS EN QUELQUES POINTS

  • Comme j’ai pu me reconnaître en lui! Je crois que toute personne passionnée par la lecture n’a d’autre choix que de se projeter dans le petit Tremblay et de redécouvrir les joies de la lecture avec lui : le premier « vrai » livre, la première visite à la bibliothèque, la découverte des livres « plus adultes », le premier « coup de cœur » littéraire et j’en passe. Ce fut pour moi une lecture riche en émotions et en souvenirs. Un pur bonheur!
  • L’écriture sensible de l’auteur et sa façon de nous raconter ses anecdotes familiales et littéraires avec tant de douceur nous donne envie de le lire sans nous arrêter. C’est un nid douillet et chaud qu’on est incapable de quitter.
  • Ce livre nous fait découvrir de nouveaux titres et nous fait redécouvrir d’un autre œil ceux que nous connaissons déjà. J’ai trouvé intéressant d’apprendre à connaître l’écrivain sous cet angle! Un peu comme nous le faisons aujourd’hui avec les blogues et les chaînes « Booktubes » consacrés à la lecture.

 

MES CITATIONS FAVORITES

« Mon père disait qu’il fallait laisser sa mère tranquille quand elle lisait, que c’était la grande récompense de sa vie, qu’elle avait mérité une vieillesse paisible. » (p.47)

« Ouvrir un livre demeure l’un des gestes les plus jouissifs, les plus irremplaçables de la vie. » (p.206)

 

MA NOTE



Laisser un commentaire