Histoires du soir pour filles rebelles – Elena Favilli et Francesca Cavallo

J’ai acheté Histoires du soir pour filles rebelles : 100 destins de femmes extraordinaires au mois de décembre dernier en deux exemplaires à la librairie indépendante de ma ville. Le premier, je l’ai donné à un programme caritatif pour l’alphabétisation des jeunes et l’autre était pour moi, car j’attendais depuis déjà plusieurs mois sa traduction. En effet, j’avais entendu parlé de la campagne de sociofinancement lancée pour sa publication, car cette dernière avait reçu plus de 20 000 dons de personnes venant de partout à travers le monde! Je trouvais l’idée de ces « contes de femmes » tout simplement géniale, surtout après avoir adoré la bande dessinée Culottées : des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent de Pénélope Bagieu. J’étais donc bien impatiente de me procurer ce recueil.

 

 Histoires du soir pour filles rebelles , FAVILLI, ELENA*CAVALLO, FRANCESCA © GUY SAINT-JEAN EDITEUR 2017
Histoires du soir pour filles rebelles , FAVILLI, ELENA*CAVALLO, FRANCESCA © GUY SAINT-JEAN EDITEUR 2017

 

L’HISTOIRE EN BREF

Comme vous devez vous en douter par son titre, le livre présente 100 histoires vraies qui relatent la vie de femmes talentueuses, courageuses, intelligentes, curieuses, fonceuses et, surtout, qui ont confiance en elles. Pour chaque portrait, une magnifique illustration représente la femme en question. Ces « contes de femmes » ont pour objectif d’inspirer les filles à choisir, elles aussi, de prendre en main leur destin et de poursuivre leurs rêves, malgré les obstacles et les injustices qui leur barrent la route.

 

MON AVIS EN QUELQUES POINTS

• J’ai beaucoup aimé les femmes mises de l’avant. Il y en a de tous les milieux, de tous les statuts et de tous les pays. Il y a autant de femmes d’aujourd’hui que de femmes qui ont marqué l’Histoire. J’applaudis cette diversité de modèles féminins!
• Les portraits ont souvent piqué ma curiosité, ce qui est bien, car j’allais m’informer davantage sur Internet après leur lecture. En revanche, j’ai trouvé qu’ils étaient généralement un peu trop court, même pour des enfants, parce que ça simplifiait beaucoup l’histoire de ces femmes ainsi que leurs accomplissements.
• De plus, j’ai parfois trouvé que les auteures s’attardaient sur des détails moins intéressants et passaient à côté de l’essentiel, ce qui est dommage étant donné la concision des portraits. J’ai d’ailleurs été un peu déçue de certains textes qui présentent des biais envers les femmes (ex. s’attarder davantage au mariage qu’aux accomplissements, pas de féminisation de certains métiers, etc.).
• D’un autre côté, je suis peut-être un peu exigeante, car les textes étaient bien rédigés. Les auteures ont même porté une attention particulière à la description des traits de caractère des personnalités et ça m’a beaucoup plu.
• Cependant, j’ai moins apprécié l’ordre alphabétique de parution des portrait. Cela peut paraître banal, mais je crois que cela aurait été préférable de les mettre en ordre chronologique pour que les enfants comprennent la suite logique des différents métiers. En même temps, si les parents sont présents pour bien contextualiser les différents portraits de pirates ou de guerrières des années 1 300 qui se trouvent entre des scientifiques et des écrivaines des années 1 900 par exemple, le problème est moins grand.
• Quant aux illustrations, elles sont très colorées et originales! Chacune d’entre elles a été produite par une illustratrice différente, ce qui rend chaque image unique. De plus, elles sont toutes accompagnées d’une belle citation de la femme en vedette. Quel plaisir de feuilleter le livre juste pour ses illustrations et ses citations!
• Enfin, bien que j’aie apprécié cette lecture sucrée, je crois que mes attentes étaient trop élevées, car j’ai tourné la dernière page du recueil un peu déçue en raison des points négatifs mentionnés. Je recommanderais davantage la bande-dessinée Les Culottées de Bagieu même si je crois qu’elle s’adresse à un public un peu plus âgé que ce livre-ci.

 

MES CITATIONS FAVORITES

« Aussi longtemps que je vivrai, je serai maître de moi-même. » Artemisia Gentileschi, p. 21

« Les meilleures et les plus belles choses du monde ne peuvent être vues ni même touchées. Elles doivent être ressenties avec le cœur. » Helen Keller, p.69

« Réservez-vous le droit de penser, car même penser mal vaut mieux que ne pas penser du tout. » Hypatie, p.73

« Ne croyez pas que votre vote à lui seul n’a pas beaucoup d’importance. La pluie qui rafraîchit le sol desséché est faite de gouttes d’eau distinctes. » Kate Sheppard, p.95

« Vous pouvez avoir à livrer la même bataille plus d’une fois pour la gagner. » Margaret Thatcher, p.111

« Ma mission n’est pas de survivre, mais de réussir; et de le faire avec passion, compassion, humour et une certaine classe. » Maya Angelou, p.135

« N’aie jamais peur d’être un coquelicot dans un champ de jonquilles. » Michaela Deprince, p.141

 

MA NOTE

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *